lundi 29 avril 2019

Avant Notre-Dame, restaurer le patrimoine local à la Chapelle-Lasson

"L'UNION" du 18 Avril 2019


Avant Notre-Dame, restaurer le patrimoine local à la Chapelle-Lasson









Des travaux débuteront à l’automne pour la restauration de l’église Saint-Pierre.

Si certains maires ont décidé d’apporter leur soutien à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, suite à l’important incendie qui s’est déclenché lundi en fin de journée, d’autres au contraire, mettent l’accent sur l’importance de ne pas oublier le patrimoine qui se trouve en territoire rural.
« Nous sommes bien entendu particulièrement touchés par ce qui s’est passé à Paris, déclare Gérard Amon, président de la communauté de communes du Sud-Ouest marnais. La question d’ouvrir un fonds de soutien pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame sera évoquée lors du prochain conseil communautaire. Mais je pense que nous avons déjà fort à faire localement, et il ne faut pas oublier que notre patrimoine a lui aussi besoin de fonds. Je pense notamment à la remise en l’état de l’église de la Chapelle-Lasson, dont la nef s’est effondrée en 2000. »

10 000 € récoltés par l’association de sauvegarde de l’église

L’église, classée aux monuments historiques depuis 1972, est d’ailleurs contemporaine de Notre-Dame. « On peut la dater du XIIe siècle, au vu de son style caractéristique du gothique primitif, analyse Paul Royer, président de l’association de sauvegarde de l’église Saint-Pierre. Tout comme Notre-Dame, dont le début des travaux est du même style. »

L’association, qui œuvre pour la restauration de l’église depuis 4 ans, tient à faire connaître son trésor local. Des concerts sont régulièrement organisés par les 75 adhérents qui la composent, afin de récolter de l’argent et contribuer à sa reconstruction. Depuis 2015, ce sont environ 10 000 € qui ont été récoltés. Une somme conséquente, qui vient se totaliser au 1,5 million d’euros nécessaires à la première phase de rénovation de l’église. Celle-ci a pour but de rouvrir le bâtiment au public, et de la rendre accessible aux personnes à mobilité réduite. Ces travaux se feront en deux tranches, et débuteront dès que les fouilles archéologiques seront terminées.
« Les fouilles ont été retardées mais devraient se faire dès le mois de juin, explique Alain Basson, maire de la Chapelle-Lasson. On souhaite que le chantier de restauration débute à l’automne. En théorie, l’église devrait être ouverte au public en 2021. »
 THOMAS CROUZET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire